Retour événement « Il est temps d’agir » : faire entendre la parole des enfants et des jeunes et faire respecter leurs droits – Défenseur des droits

Mercredi 20 novembre à l’Unesco, jour du 30ème anniversaire de l’adoption de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant – le Collectif AEDE était présent à la conférence, « Il est temps d’agir » dans laquelle la parole des enfants et des jeunes a été mise à l’honneur, organisée par le Défenseur des droits et la Défenseure des enfants, qui veillent au respect des droits de l’enfant en France et l’Unesco.

Inaugurée par le Président de la République, Emmanuel Macron et animée par Mélissa Theuriau et l’artiste Grand Corps Malade, cette conférence où les enfants et jeunes prenaient pleinement part à l’évènement, commémorait les Droits de l’Enfant, dans le but de les faire connaître et de les rendre effectifs.

À cette occasion ont été invités 400 enfants et jeunes issus de la consultation nationale du Défenseur des droits dont les enfants du réseau AEDE (ATD Quart Monde, Anacej, OCCE) et du Réseau des écoles associées à l’Unesco, ainsi que les associations associées et plusieurs personnalités politiques. Catherine Chabrun a présenté la Dynamique de la convention aux actes au titre du collectif AEDE.

Lors de cette matinée, les enfants et les jeunes ont interpellé les personnalités politiques présentes en leur soumettant leurs propositions concernant plusieurs droits notamment les droits à la participation, à l’éducation et la protection contre toute forme de discrimination et de violence. Puis les personnalités politiques ont répondu aux enfants et jeunes.

Parmi eux figuraient : Anne Hildago, Maire de Paris, Amal Aldoseri vice-présidente et membre du comité des droits de l’enfant des Nations Unis, Kandia Camara, Ministre de l’Éducation de Côte d’Ivoire, Koumbou Boly Barry, Rapporteure spéciale de l’ONU sur le droit à l’éducation, Gilles Pécout, Recteur de la région académique Ile-de-France, Laurence Rossignol, sénatrice de l’Oise et Adrien Taquet, Secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, en charge de la protection de l’enfance.

La consultation nationale du Défenseur des Droits :

« 7 enfants sur 10 ne connaissaient pas la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. »

Cet événement fait suite à la consultation nationale du défenseur des droits, « J’ai des droits, entends-moi ! », menée auprès de 2 200 jeunes, dont une dizaine d’enfants et de jeunes du collectif Agir Ensemble pour les Droits de l’Enfant (AEDE), sur leur perception de leurs droits et de leurs effectivités.

Cette dernière répond à l’un des droits fondamentaux de la CIDE : donner librement son opinion. De plus, elle s’inscrit également dans les recommandations faites par le Comité des droits de l’enfant de l’ONU à la France en 2016.

Pour plus d’information, retrouvez toute la matinée en vidéo :

Et retrouvez également le recueil de la consultation nationale du Défenseur des Droits :
https://entendsmoi.defenseurdesdroits.fr/wp-content/uploads/2019/11/DDD_Recueil-consultation_FR.pdf